Combien de temps dure une période de deuil ?

Publié le : 02 novembre 20213 mins de lecture

Le processus du deuil est mondial, pourtant chacun à sa façon de le vivre, c’est propre à chacun. Plusieurs paramètres affectent la durée et l’intensité du deuil tels que les conditions du décès et la nature de la relation avec le défunt.

Temps unique et incompressible pour tous

Quelle que soit la nature du deuil que vous vivez, il est certain qu’il sera long. Il est essentiel de vous donner le temps de vivre toutes les étapes du processus de deuil . Il est faux de penser que la page d’un deuil peut être tournée en six ou en sept mois, ce serait méconnaître la dynamique de cicatrisation psychique . C’est encore plus vrai quand le deuil survient dans des circonstances terribles tel un suicide, un accident, un meurtre, ou pire quand il s’agit de la perte de son enfant. La douleur est si intense et le traumatisme est si profond, qu’il vous faudra beaucoup de temps pour cicatriser  et vous reconstruire.

À lire en complément : Comment faire face à la perte d'un bébé mort-né ?

Un à cinq ans après la mort

Il est à noter que ce n’est qu’une moyenne, qu’elle n’a pas de valeur absolue, et qu’elle doit être acceptée avec beaucoup de prudence, puisque comme on le sait tous que le deuil est propre à chacun. En général, on peut dire qu’après le décès d’un proche, il faut 1 à 5 ans pour retrouver une vie moins douloureuse : si vous perdez votre conjoint, cela prendra entre deux ou deux ans et demi. Si vous perdez votre enfant, de quatre à cinq ans, si vous perdez vos parents, un an ou un an et demi. Une personne en deuil a l’impression que le plus gros de sa douleur est passée, au-delà de cette période. Les cicatrices de l’ancienne plaie sont toujours là, mais en raison du processus de deuil, cette douleur devient progressivement moins sévère et tolérable.

Les quatre étapes du deuil

Pour vous donner une meilleure idée sur la  chronologie de ce chemin, on vous rappelle les quatre principales étapes du déroulement du deuil et une petite évaluation de la durée de chaque étape. D’abord, la première étape du deuil est la sidération, le choc qui peut durer de trois semaines, jusqu’à un mois. La deuxième étape du deuil est la recherche, la fuite. Cette phase dure entre 6 à 10 mois. La troisième étape est la déstructuration qui débute vers le 6ème au 10ème mois après le décès. Et enfin, l’étape finale consiste à la restructuration qui commence au moins un an après un décès, une durée qui est difficile à évaluer, parce qu’elle accompagne dans le temps cette nouvelle identité de la personne en deuil.

Plan du site